trilogie-page-001

Banyuls tome 1 blog

                          projet 1 couverture - Le Roman de Banyuls - Un sentier - 24 JUILLETcouverture affiche

En vente en libarairie ou sur le site de l'éditeur (port gratuit)  :

 http://editions-a-de-saint-prix.fr 


 Présentation de la trilogie

Tome 1 : Vers les plages de l’exil (1936-1939)

Banyuls sur mer, été 1936. La guerre civile vient d’éclater en Espagne, à quelques kilomètres à peine, de l’autre côté des Pyrénées.

Luis a huit ans. Le conflit lui semble lointain et irréel. Jusqu’au jour où son père Francisco lui annonce son départ : il va partir combattre contre les troupes de Franco.

Luis promet d’être courageux et de veiller sur sa mère. Mais il est loin de se douter que la guerre change les hommes. Il n’imagine pas non plus que l’absence fait naître de nouvelles passions et révèle des conflits de famille depuis longtemps enfouis…

Ce premier tome nous fait vivre la sombre période de la Retirada.

Tome 2 : Un sentier dans les vignes (1939-1942)

En février 1939, le conflit espagnol s’achève par l’exil des républicains. En septembre de la même année, la France déclare la guerre à l’Allemagne. C’est la mobilisation générale.

Les hommes sont rappelés sous les drapeaux. L’avenir devient sombre et incertain.

Angèle reste seule avec, en guise de consolation, des rêves et des souvenirs. Une fois de plus, elle devra faire face aux cruautés du sort. Car la guerre va changer le cours de sa vie, en engendrant de nouveaux drames et en déliant les promesses d’amour.

Isabelle réussit à nous faire vivre le destin malmené de ses héros par son écriture sensible, juste, sublimée par la description des paysages du Roussillon.

Tome 3 : Mañana (1942-1945)

En novembre 1942, les troupes allemandes envahissent la zone sud. Du jour au lendemain, le destin bascule. L’oppression, les privations, la peur, la collaboration, la résistance, font désormais partie du quotidien.

Pendant cette période d’Occupation, des héros vont surgir de l’ombre. Des drames vont éclater, des rêves vont se briser. 

Pris dans la tourmente de la guerre, Joseph devra choisir entre son amour pour sa famille et son devoir envers la Patrie. Le combat pour la Liberté l’entraînera dans une longue descente aux enfers.

Mañana, en espagnol, signifie demain. Ce mot est devenu le symbole des Évadés de France.

Ce roman poignant boucle la trilogie « Le roman de Banyuls », débutant par la guerre d’Espagne et s’achevant à la Libération.

Un livre qui rend hommage aux Evadés de France et aux Républicains espagnols.

Dans ce livre, comme dans les autres tomes, l’imaginaire se mêle à la réalité. Les personnages fictifs côtoient des hommes et des femmes célèbres, comme Aristide Maillol et Dina Vierny.